Flag Drapo-fr
Accueil Qui sommes nous ? Nos Actions Sponsoring
     
Conférence Programme
L’analyse scientifique indépendante de référence dans les crises environnementales et sanitaires majeures, Mars 2017, Genève Gestion des déchets générés en mer, Novembre 2008, Marseille
Présentation
Programme
Speakers
Résultats
 
     
  Logo_WE2C Logo_Webster_University  
     
   L’ANALYSE SCIENTIFIQUE INDÉPENDANTE DE RÉFÉRENCE DANS LES CRISES ENVIRONNEMENTALES ET SANITAIRES MAJEURES  
     
   Enjeux, défis et réponses  
     
   Genève, (23-24 Mars 2017)  
 
   
   
   
     
  JEUDI 23 MARS 2017  
   
   
 

09:00 Accueil

 
   
 

10:00 Ouverture de la réunion

 
   
 

Pr. Oreste Foppiani, Directeur du Département des Relations Internationales – Webster University, Genève

 
   
 

10:10 Introduction de la problématique

 
   
 

Pierre Portas, Président de WE2C, Ancien Secrétaire Exécutif adjoint de la Convention de Bâle

 
   
 

Avec l'accès massif et mondialisé à l’information chacun peut vouloir s’approprier une partie de l’information scientifique disponible et se construire sa propre opinion sans tenir compte du caractère nécessairement expérimental qui accompagne toute démarche scientifique. Ce relativisme est capable d’instiller le doute sur la véracité ou la fiabilité des faits. Les interprétations de l’analyse scientifique sont exprimées par différents acteurs comme les politiques, les ONG, les entreprises et traduites non plus simplement par les médias traditionnels mais par une multitude de vecteurs sur le réseau web. Or, ces différents vecteurs vont provoquer un déplacement de l’objet du discours selon des intérêts et des objectifs particuliers. L’interprétation subjective prend le pas sur les faits scientifiques.

 
   
 

10:30 Table ronde : Retour sur expérience (la crise du Probo Koala)

 
   
 

L’historique de cette affaire montre que de nombreuses analyses scientifiques ont été réalisées. Or, l’étude de ces analyses révèle de nombreuses divergences. Pourquoi ? Les acteurs engagés n’ont pas fait usage d’une analyse scientifique de référence acceptable par tous pour formuler leurs propres opinions ou jugements. Chaque partie prenante a sélectionné l’analyse scientifique qui lui convenait le mieux. De plus, plusieurs institutions ont eu des difficultés à accomplir leur travail par manque d'information. Dix ans après, il n’est pas possible de distinguer l’analyse scientifique indépendante de référence qui aurait pu être utilisée par tous les acteurs. Il n'est pas non plus possible d'évaluer l'impact de ce drame sur la population.

 
   
 

• Présentation par les panélistes de 20 minutes chacun

 
   
 

Panel

 
   
 

Pierre Portas (modérateur)

 
 

Maria Neira, Directrice, Département de Santé publique et environnement – OMS

 
 

Denis Bard, Professeur d'épidémiologie et d'évaluation des risques – EHESP (France)

 
 

Joost van Rooij, Toxicologue, hygiéniste industriel – Caesar Consult (Pays-Bas)

 
   
 

11:30 Pause

 
   
 

11:45 Poursuite des présentations et discussion

 
   
 

13:00 Déjeuner

 
   
 

14:00 Session A : Critères éthiques et juridiques de l'expertise scientifique indépendante de référence

 
   
 

Présentation de la thématique par le modérateur (15 minutes) suivie de la présentation de deux cas d’étude : le Module 1 qui pose la question de la faisabilité de l'expertise scientifique indépendante ayant en toile de fond l'affaire du Probo Koala et le Module 2 qui présente le cas du choléra en Haïti.

 
   
 

Francisco Rubio, Professeur associé à Webster University (Genève), membre du comité de direction de Médecins du monde Suisse

 
   
 

Module 1 : L'exemple du Probo Koala soulève une question fondamentale. Est-il possible d’engager et de produire une analyse scientifique indépendante de référence lors de crises environnementales majeures ? A l’heure de l’internet, peut-on réaliser une telle analyse en présence d’une multiplicité d’acteurs dont l’envergure mondiale les expose à une couverture médiatique susceptible d’interférer avec le cours des expertises et d’en fausser les conclusions ?

 
   
 

• Présentation par les panélistes de 20 minutes chacun

 
 

• Discussion

 
   
 

Panel

 
   
 

Karine Favro, Maître de conférences en droit public – Université de Haute-Alsace

 
 

Juliette Kohler, Conseillère politique et juridique – Secrétariat des Conventions de Bâle, Rotterdam et Stockholm (ONU)

 
 

Patrick Ramaël, Magistrat, Président de Chambre – Cour d’appel d’Aix en Provence

 
   
 

Module 2 : Des cadres juridiques nationaux existent pour l’expertise scientifique. Cependant, au plan international, il n’y a pas d’équivalent. De fait, l’expertise scientifique effectuée dans un cadre de mission à l’étranger peut être influencée plus facilement par des considérations politiques opportunistes ou par des intérêts économiques non propices à la résolution de la crise. La catastrophe de l’épidémie de choléra en Haïti est un cas exemplaire de manipulation politique et scientifique.

 
   
 

• Présentation de 30 à 40 minutes (Pr. Renaud Piarroux)

 
 

• Discussion

 
   
 

Intervenant

 
   
 

Renaud Piarroux, Professeur, Chef de service, parasitologie et mycologie – Hôpital de la Timone

 
   
 

16:00 Pause

 
   
 

16:15 Session B : Possibilité d’analyses scientifiques indépendantes de référence dans le contexte de mondialisation, de médiatisation et de communication de masse

 
   
 

A la puissance de la mondialisation des médias doivent correspondre des stratégies qui concourent à porter et à asseoir l'exactitude et la véracité des faits. On ne peut se fier à des informations véhiculées par des vecteurs publics ou privés dont la motivation ou le modèle d'affaire peut détourner cette information, la transformer ou l' ignorer selon des intérêts particuliers. Le bien commun nécessite la mise en place de stratégies qui confrontent la domination de la communication sur l'exactitude de l'information ou de sa réalité. Quelles possibilités s’offrent à nous ?

 
   
 

• Présentation par les panélistes de 20 minutes chacun

 
 

• Discussion

 
   
 

Panel

 
   
 

Venance Konan Journaliste, Directeur de la publication – Groupe Fraternité Matin (Côte d’Ivoire)

 
 

Dietram Scheufele, Professeur, life science communication – University of Wisconsin

 
   
 

18:30 Ajournement

 
   
   
  VENDREDI 24 MARS 2017  
   
   
 

09:30 Round table: Initial conditions for independent benchmark scientific analysis

 
   
 

Il est important d'établir le périmètre de l'analyse scientifique. La mise en place de l'analyse est critique car elle déterminera l'ensemble des résultats. Il faut pouvoir comparer différentes analyses effectuées sur un même cas de manière à clarifier les caractéristiques de chaque analyse et d'en mesurer la validité en fonction de la réalité sur le terrain et des faits. Ce sont donc les conditions initiales de l'analyse qui sont primordiales. De ces conditions initiales découle le processus de réalisation, d'usage et de rendu des résultats. Est-il envisageable d’explorer et d’identifier les paramètres qui constitueraient les conditions initiales de l’analyse ?

 
   
 

Panel

 
   
 

Karine Favro

 
 

Venance Konan

 
 

Renaud Piarroux

 
 

Patrick Ramaël

 
 

Francisco Rubio

 
 

Dietram Scheufele

 
   
 

10:30 Pause

 
   
 

10:45 Poursuite de la table ronde

 
   
 

12:30 Responses and the search for solutions

 
   
 

• Remarques : Pierre Portas (15 minutes), proposition, suggestions, suivi

 
   
 

12:30 Closing of the meeting

 
   
 

Pr. Oreste Foppiani